Historique du Club (2001)

À l’origine, une poignée d’ornithologues amateurs du quartier Ahuntsic, à l’initiative d’André Bouchard, fondèrent le club à l’automne 1989. Au cours d’une première excursion officielle du club le 4 novembre 1989 au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, avec la participation déjà importante de 25 personnes, l’observation la plus notable fut celle d’un Grand-duc d’Amérique, ce qui détermina son choix comme oiseau vedette du COA. Dès sa première année, le dynamisme du club se manifestait, sous la présidence d’André Bouchard. Déjà, la collaboration s’établissait avec la Communauté urbaine de Montréal; le club s’engageait à aider la CUM dans l’élaboration de ses activités ornithologiques au parc-nature et soumettait le 15 janvier 1990 un plan d’aménagement en vue de fournir nourriture et gîte aux oiseaux. C’est ainsi que deux premières mangeoires furent installées dans le parc-nature. Le club bénéficia jusqu’en 1997 d’un local et de l’accès à la maison du Marchand de glace où eurent lieu les premières conférences. Une première liste des oiseaux du parc-nature de l’Île-de-la-Visitation fut compilée grâce à l’apport de Denis Jutras et amena à la publication d’un feuillet qui est périodiquement mis à jour. Le club participa régulièrement à la table de concertation concernant les activités du parc et du quartier.

L’année suivante, avec Francis Brabant, le club consolida ses acquis. C’est à cette période que fut créé par Michel Gosselin le logo du club. Un premier journal publié par Francis vit le jour à l’automne 1990, mais il fallut attendre en décembre 1992 pour qu’il soit publié régulièrement 3 fois par année alors que Patrick Samson en eut la responsabilité pendant 4 ans; Dominique Granger reprit le flambeau avant qu’Alain Renaud ne relève le défi en février 1997 et qu’il assume 4 publications annuelles.

Dans les années qui suivirent, le club évolua rapidement d’une quarantaine en 1989 vers 120 à 150 membres annuellement. Les excursions qui, les premières années, étaient bi-mensuelles le samedi seulement, devinrent hebdomadaires; il y eut aussi des excursions en semaine à compter de septembre 1992 et même des excursions mystères furent implantées en mars 1996. Le point de départ de nos excursions est toujours resté le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation et nous avons établi le co-voiturage pour les excursions à l’extérieur de notre territoire. À noter aussi que les conférences sont une des activités régulières du club et attirent une clientèle passionnée d’ornithologie. Pour faciliter la diffusion des informations sur les activités du COA, le club s’est doté en 1994 d’une ligne téléphonique et d’un répondeur.

Sous la présidence de Marie-Hélène Bécot (janvier 1992-mai 1997), sollicité par le Comité des citoyens pour l’aménagement du Boisé Saint-Sulpice, le club s’impliqua -1992-1996- pour appuyer la demande de protection et de mise en valeur du boisé et a formulé des recommandations pour protéger l’habitat des oiseaux dans ce boisé urbain du quartier Ahuntsic. Ces recommandations ont été intégrées dans un mémoire qui a été rendu public le 19 avril 1993. Par la suite le club fut directement impliqué avec la Ville de Montréal sur le choix et l’emplacement des équipements du projet d’aménagement qui en résulta et participa en 1995 à l’installation d’une série de 20 nichoirs. Plusieurs membres ont collaboré aux activités de nettoyage et de plantations d’arbres.

Admis au sein de l’AQGO (Association québécoise des groupes d’ornithologues) depuis avril 1990, le COA est membre du conseil d’administration. Nous sommes même représenté au comité exécutif par Marguerite Larouche qui y siège depuis juin 1996. À l’automne 1994, plusieurs activités furent organisées pour souligner le 5e anniversaire du COA: chasse au trésor, soirée bingo-oiseaux, souper-anniversaire. C’est à la suite d’une proposition d’Yvette Roy et aux démarches qu’elle entreprit que le COA se dota en mai 1996 d’un chandail et d’un macaron aux couleurs du club.

En 1996, la Société nationale Audubon a attribué un territoire pour la participation officielle du COA au décompte annuel des oiseaux de Noël. Parmi les autres activités annuelles, les membres du COA participent en grand nombre aux 24 heures de mai de la région de Montréal depuis 1992. Avec l’arrivée d’une nouvelle équipe dirigée par Marguerite Larouche, le club s’est doté en 1998 de nouveaux règlements beaucoup plus étoffés que la version très abrégée qui existait jusque là.
(merci à M.-H. Bécot pour cet extrait)

Publicités