Nouveau Bulletin

En vedette

Le nouveau bulletin Grand-duc (août 2021) est maintenant disponible !

(pour les membres exclusivement)

Gr-ducV28-no2_2021-aout2021_Page_01

(accessible par mot de passe – contactez le club pour y avoir accès, un exemplaire peut être acheté par les non-membres pour 3$); les bulletins précédents sont disponibles à tous dans nos Archives.

Calendrier de l’automne 2021

En vedette

Le calendrier du COA pour l’automne 2021 est  heureusement prêt (pour les membres).

Les directives de la Santé publique ont établi que les rassemblements de moins de 50 personnes à 1 mètre de distanciation restent sécuritaires (masque recommandé mais non obligatoire). Dans ce cas, si vous vous présentez à une sortie, c’est que vous endossez la politique du club et veillez vous-même à vous responsabiliser et à vous protéger en conséquence selon vos circonstances personnelles. Veuillez noter qu’il n’y aura pas de covoiturage cet automne.
 
Soyez assuré que le club a à coeur la sécurité de ses membres et fait de son mieux pour continuer à proposer des activités dans un contexte jamais vu et complexe, mais est aussi conscient qu’il est difficile de satisfaire tout le monde. 
 
Comme on le sait, la pandémie évolue de jour en jour et par conséquent, le COA entend s’ajuster au fur et à mesure des changements et se réserve le droit de modifier ou d’annuler des sorties en tout temps. C’est pourquoi vous devez rester à l’affût de vos courriels, surtout la veille de chaque excursion.
 

Veuillez devenir membre si vous voulez participer à nos activités cet automne…

Les oiseaux du Technoparc

Un autre mois de mai de migration intéressant pour les Zones humides de Montréal/Technoparc. Un total de 167 espèces d’oiseaux (liste ci-dessous) ont été vues par de nombreux observateurs en mai. Cette zone précieuse qui est toujours menacée par le développement de la ville de Saint-Laurent et de Montréal est encore une fois #1 sur l’île de Montréal pour le mois de mai pour les espèces d’oiseaux et #3 pour tout le Québec. Mais c’est une bonne chose, cela nous montre l’importance de cette zone et, même si beaucoup des 167 espèces ne nichent pas ici, c’est une halte migratoire très importante. Ces zones sont nécessaires aux espèces migratrices pour s’arrêter, se nourrir et se reposer avant de continuer vers leurs sites de reproduction estivale.

Cela nous montre également que les oiseaux sont incroyablement utiles comme indicateurs environnementaux et, sur l’île de Montréal, cette zone est impressionnante. Cette zone est vaste, avec une variété d’habitats et au fil des ans, j’ai vu des tendances décourageantes comme le secteur de l’éco-campus, où la construction du REM et l’i infrastructures de l’éco-campus (étang au Hérons) ont eu des effets négatives sur les oiseaux. Les chiffres sont toujours en baisse dans cette zone. Certaines des plus grandes espèces de rapaces (en haut de la chaîne alimentaire), la buse à épaulettes, le busard cendré semblent avoir abandonné le site, mais cela reste à confirmer pour cette saison. Il n’y a pas autant de hérons verts et de bihoreaux à couronne noire qui nichent dans la zone (près de 4 000 arbres ont été coupés depuis 2015) ainsi que des espèces plus petites des zones humides comme les Marouettes, les râles ont pratiquement disparu dans la section de l’éco-campus. Ce sont des espèces qui étaient très communes avant la construction de la digue et du prolongement de la route sur une zone humide par la ville et qui ont été affectées et le sont toujours.

Maintenant les chiffres en mai. Il y a eu 11 espèces de canards qui ont visité ou survolé les zones humides cette année, ainsi que 12 espèces de rapaces et 4 espèces de hiboux. Il y a également eu 9 espèces d’oiseaux de rivage et 25 espèces de fauvettes qui ont visité (certaines restent pour nicher) qui nous ont également rendu visite en mai et quelques visiteurs intéressants comme la paruline à gorge jaune que l’on trouve dans le sud des États-Unis. Merci encore à tous ceux qui ont partagé leurs observations et profitez des mois d’été dans les zones humides de Montréal/Technoparc (par Joël Coutu). Les 166 espèces d’oiseaux en mai 2021 des milieux humides de Mtl./Technoparc:

1. Oie des neiges (M)
2. Bernache du Canada (MN)
3. Canard colvert (MN)
4. Canard noir(MN)
5. Canard branchu(MN)
6. Canard d’Amérique (MNP)
7. Canard pilet (M)
8. Sarcelle d’hiver (MN)
9. Sarcelle à ailes bleues (MNP)
10. Fuligule à collier (M)
11. Macreuse à ailes blanches (M)
12. Harle couronné (MN)
13. Grand Harle (M)
14. Dindon sauvage(MN)
15. Grand Héron (M)
16. Héron vert (MN)
17. Grande Aigrette (E)
18. Butor d’Amérique (MN)
19. Bihoreau gris (MN)
20. Petit Blongios (MN)
21. Plongeon huard (M)
22. Cormoran à aigrettes (M)
23. Grèbe à bec bigarré (MN)
24. Goéland à bec cerclé (M)
25. Goéland argenté (M)
26. Râle de Virginie (MN)
27. Marouette de Caroline (MN)
28. Gallinule d’Amérique (MN)
29. Chevalier grivelé (MN)
30. Chevalier solitaire (M)
31. Grand Chevalier (M)
32. Pluvier kildir (MN)
33. Pluvier semipalmé (M)
34. Bécasseau minuscule (M)
35. Bécassine de Wilson (MN)
36. Bécasse d’Amérique (MN)
37. Maubèche des champs (M)
38. Urubu à tête rouge (E)
39. Pygargue à tête blanche (M)
40. Buse à queue rousse (MN)
41. Buse pattue(M)
42. Petite Buse(M)
43. Épervier brun(M)
44. Épervier de Cooper (MN)
45. Buse à épaulettes (MN)
46. Busard des marais (MN)
47. Balbuzard pêcheur (M)
48. Faucon émerillon (MN)
49. Faucon pèlerin (M)
50. Crécerelle d’Amérique (MN)
51. Grand-duc d’Amérique (MN)
52. Hibou des marais (M)
53. Hibou Moyen duc (M)
54. Petite Nyctale (M)
55. Hirondelle à front blanc (M)
56. Hirondelle bicolore (MN)
57. Hirondelle rustique (MN)
58. Hirondelle noire (MNP)
59. Hirondelle de rivage(M)
60. Hirondelle à ailes hérissées (M)
61. Grand Pic (MN)
62. Pic chevelu (MN)
63. Pic flamboyant (MN)
64. Pic maculé(MN)
65. Pic mineur (MN)
66. Pioui de l’Est(MN)
67. Moucherolle phébi (MN)
68. Moucherolle des aulnes (MN)
69. Moucherolle tchébec (MN)
70. Moucherolle des saules (MN)
71. Tyran huppé(MN)
72. Tyran tritri(MN)
73. Viréo mélodieux (MN)
74. Viréo à tête bleue(MN)
75. Viréo de Philadelphie(MN)
76. Viréo aux yeux rouges(MN)
77. Troglodyte de Caroline(V))
78. Troglodyte des forêts (M)
79. Troglodyte des marais (MN)
80. Troglodyte familier(M)
81. Moqueur roux(MN)
82. Moqueur polyglotte (V)
83. Moqueur chat(MN)
84. Grive à dos olive (M)
85. Grive a joues grises (M)
86. Grive des bois(MN)
87. Grive solitaire(MN)
88. Grive fauve(M)
89. Merlebleu de l’Est (M)
90. Merle d’Amérique (MN)
91. Tohi à flancs roux(V)
92. Bruant de Lincoln(M)
93. Bruant familier(MN)
94. Bruant des prés(MN)
95. Bruant fauve(M)
96. Bruant vespéral(M)
97. Bruant hudsonien(M)
98. Bruant à couronne blanche(M)
99. Bruant à gorge blanche (M)
100. Bruant des marais(MN)
101. Bruant chanteur(MN)
102. Bruant des champs (M)
103. Junco ardoisé(MN)
104. Alouette hausse-col (M)
105. Plectrophane lapon(M)
106. Moineau domestique(N)
107. Paruline à gorge jaune (V)
108. Paruline à gorge orangée(M)
109. Paruline à gorge noire(MN)
110. Paruline à flancs marron(MN)
111. Paruline du Canada (M)
112. Paruline couronnée (MN)
113. Paruline tigrée(M)
114. Paruline à collier(M)
115. Paruline à joues grises(M)
116. Paruline à tête cendrée(M)
117. Paruline obscure(M)
118. Paruline triste (M)
119. Paruline jaune(MN)
120. Paruline masquée(MN)
121. Paruline flamboyante(MN)
122. Paruline à calotte noire(MN)
123. Paruline à poitrine baie(MN)
124. Paruline rayée(M)
125. Paruline bleue(MN)
126. Paruline à croupion jaune(M)
127. Paruline des ruisseaux(MN)
128. Paruline des pins(M)
129. Paruline verdâtre (M)
130. Paruline noir et blanc(MN)
131. Paruline à couronne rousse(M
132. Grand Corbeau(MN)
133. Corneille d’Amérique(RN)
134. Geai bleu (RN)
135. Martin-pêcheur d’Amérique(E)
136. Pigeon biset(N)
137. Tourterelle triste(MN)
138. Oriole de Baltimore (MN)
139. Oriole des vergers (V)
140. Roitelet à couronne dorée(M)
141. Roitelet à couronne rubis (M)
142. Gobemoucheron gris-bleu (V)

143. Roselin familier(R)
144. Roselin pourpré(M)
145. Passerin indigo(MN)
146. Tarin des pins(M)
147. Chardonneret jaune(N)
148. Grimpereau brun (MN)
149. Mésange à tête noire(N)
150. Sittelle à poitrine rousse(M)
151. Sittelle à poitrine blanche(N)
152. Piranga écarlate(MNP)
153. Coulicou à bec noir(M)
154. Colibri à gorge rubis(MN)
155. Martinet ramoneur(M)
156. Engoulevent d’Amérique(M)
157. Jaseur d’Amérique(MN)
158. Sturnelle des prés(M)
159. Goglu des prés(MNP)
160. Carouge à épaulettes(MN)
161. Quiscale rouilleux (M)
162. Quiscale bronzé(MN)
163. Vacher à tête brune(MN)
164. Étourneau sansonnet(N)
165. Cardinal à poitrine rose(MNP)
166. Cardinal rouge(N)
167. Gros-bec errant(V)

*Codes des lettres : basé sur des données historiques et observations depuis 2015 (6 saisons 2015-2020) de certaines espèces qui ont niché au moins une fois pendant cette période dans les zones humides de Montréal/Technoparc qui comprennent l’éco-campus, Marais Ipex, Parc écologique des Sources, Champ des Monarques et Golf Dorval. M=migrant N=nicheur P=possible (pourrais nicher) R=résident (non-migrant) E=estival (été seulement) V= Visiteur/rare/non commun.

Le Grand Défi 2021

Les participants peuvent participer en solo ou former une équipe (QuébecOiseaux recommande de se limiter à deux personnes – ou quatre pour les personnes résidant à la même adresse), choisir une date entre le 1er et le 31 mai, et tenter d’observer un maximum d’espèces d’oiseaux dans une période de 24 heures consécutives. Chacun des équipiers doit être un usager du site web de QuébecOiseaux : cela permettra à chacun de recevoir des avis par courriel, d’avoir accès à la page web de l’équipe et de faire le suivi de ses commanditaires.

  • Sans déplacement (type Big Sit) : Les participants devront observer un maximum d’espèces d’oiseaux sans sortir d’un cercle de 10 mètres de rayon qu’ils auront préalablement déterminé au moment de leur inscription. Évidemment, ce site d’observation aura principalement été sélectionné en fonction de la diversité d’habitats qui l’entoure. En raison de la pandémie de COVID-19, QuébecOiseaux encourage les participants à choisir ce type de Grand Défi cette année.
  • Avec déplacements (type Big Day) : Les membres de l’équipe peuvent changer de site à tout moment. Ils doivent toutefois rester en groupe et respecter la règle exigeant qu’une observation soit faite par un minimum de deux coéquipiers. En raison de la pandémie de COVID-19, QuébecOiseaux encourage les participants à limiter l’inventaire à un endroit précis (un parc national, un quartier) ou d’éviter de sortir de votre région. Pour les équipes de plus de deux personnes, nous recommandons d’utiliser au moins deux véhicules pour vos déplacements.

Chaque équipe choisit la formule qui lui convient le mieux en fonction de son environnement, de la météo et de la disponibilité de ses équipiers afin d’observer le plus d’espèces possible et d’amasser un maximum de dons.

Comme il s’agit avant tout d’une activité de collecte de fonds, les équipes sollicitent des dons auprès de leurs proches. Ces dons sous la forme d’un montant fixe (p. ex. 10 $, 25 $, 100 $) sont payables immédiatement (en ligne) ou par chèque. IMPORTANT: les dons de 25 $ et plus seront multipliés par deux, trois ou même quatre par le programme Placement Sports et Loisirs. Si vous êtes un participant, n’oubliez pas de le mentionner aux gens que vous solliciterez! De plus, toutes les personnes qui font un don de 25$ et plus courront la chance de gagner un  de nombreux prix de participation!

QuébecOiseaux redistribue ces fonds aux clubs d’ornithologie et les organismes de conservation inscrits qui les utiliseront à des fins de conservation des oiseaux et de leurs habitats. Même si vous ne participez pas à l’activité, vous pouvez y contribuer en appuyant des participants. Pour plus de renseignements…


L’édition 2021 du Grand Défi a été adaptée aux directives gouvernementales visant à limiter la propagation de la pandémie de COVID-19. Nous demandons aux participants de respecter les mesures sanitaires en vigueur au moment de l’activité. Celles-ci sont continuellement mises à jour à l’adresse www.quebec.ca/coronavirus.

Dans le contexte de la COVID:

  • Il sera possible pour une personne seule de participer au Grand Défi (Grand Défi en solo).
  • Le rayon du cercle pour le Grand Défi sans déplacement sera agrandi à 10 m.
  • Il est préférable de favoriser un défi sans déplacement ou avec déplacements limités.

Merci de votre collaboration!